Comment utiliser le signe de reconnaissance ?

­

p74.jpgLe signe de reconnaissance, rappel de la marque partagée, engage une complicité avec le lecteur
Signe de reconnaissance, il s’adresse plus particulièrement aux publics locaux pour renforcer les liens de la communauté :

-> Il est un marqueur, une balise, un repère…
• il indique votre appartenance à un territoire spécifique, particulier, la Haute Bretagne • il met en évidence, ici, chez vous, votre attachement à en revendiquer les valeurs -> Il induit également la notion de caution :
• il transmet à votre bénéfice les valeurs fortes et qualitatives, l’ADN du territoire -> Placé à côté d’un visuel, d’un titre, d’un mot ou même de votre logo : • il lui donne une dimension supplémentaire.

PRINCIPES D’UTILISATION DE LA MARQUE PARTAGÉE PRATIQUES ET CONTRAINTES

Le signe de reconnaissance s’intègre très facilement dans les mises en page

Application sur un fond :

-> Le signe formé par les bandes noir/blanc/rouge présente l’avantage de pouvoir s’appliquer sur n’importe quel fond…

 

p82.png

Emplacement :

-> Elles sont toujours positionnées pour prendre appui sur le bord droit ou gauche d’un cadre, d’un bloc, d’une mise en page…

-> Dans le cas d’une mise en page à bord perdu, la réalisation du document d’exécution nécessite le prolongement des bandes de 5 mm à l’extérieur du bord de page (« la coupe »). Veiller à réserver un espace égal à la moitié de la hauteur des bandes en haut ou en bas des formats (mêmes pratiques que pour la marque partagée )

Contraintes de lisibilité :

Veiller à adapter la dimension de la marque au support (format, qualité du papier, qualité de l’impression) pour assurer une bonne lisibilité (voir les exemples d’utilisations).

Pas de dimension minimale recommandée

-> Adhérer à la charte d’utilisation de la marque pour se procurer les éléments du code